Je fais partie de cette génération des années 80 qui a grignoté à volonté la peinture au plomb des barreaux du lit de bébé, qui a bu du lait dans des biberons avec du bisphénol A et s’est tartinée généreusement avec de la bonne crème pleine de parabènes et phtalates.

Devenue maman à mon tour j’avais une forte envie de faire mon maximum pour réduire le risque de mauvaises surprises pour mon bébé, même si je suis pleinement consciente qu’il est impossible de vivre aujourd’hui de façon totalement saine. Soit, mais lorsqu’on a un bébé qui commence a faire des éruptions cutanées dès ses 6 mois, on reconsidère rapidement tous ses produits de toilette!

Voici donc quelques astuces pour bien choisir le contenu de la trousse de bébé, voire même celle de toute la famille 😉 .

Avant tout privilégier les solutions naturelles

7c09c93f972d0b2392b407fb75a5eec5Cela peut sonner cliché, mais c’est vrai rien de mieux que les produits naturels.  Voici quelques exemples!

On vous le dira certainement à la maternité, mais pour les soins de siège de bébé ce bon vieux coton imbibé d’eau fera parfaitement l’affaire. C’est économique, sans danger et risques d’allergies. Pas besoin de lingettes souvent plus chères et à la composition douteuse. On pourrait bien entendu faire une petite entorse à la règle de temps en temps pour les occasions spéciales (sorties, pique nique, visites doc…) 🙂 .

Pour les rougeurs et autres irritations des fesses des petits bébés le liniment est également très efficace. Il s’agit d’une pommade nettoyante à base d’huile d’olive et d’eau de chaux qui préserve la peau de bébé de l’acidité du pipi/popo. On peut l’acheter en pharmacie ou, encore mieux, la préparer soi-même pour être sûre à 100% de sa composition.

Là vous me direz, mais je n’ai pas que ça à faire, si l’on devait tout faire à la maison on s’en sortirait plus! Je vous rassure, fabriquer son propre liniment n’a vraiment rien de compliqué, ni fastidieux, parole de scout d’une working mum! En plus le liniment est aussi le démaquillant naturel parfait pour maman 😉 . Je vous ferai bientôt un post spécial sur le sujet 😉 .

Pour les soins du corps, si votre bébé est allergique à l’huile d’amande douce, vous pouvez utiliser l’huile d’olive pour le masser. Voici une recette de grand-mère rapide et facile: mettez 150 ml d’huile d’olive vierge extra dans un flacon et chauffez à bain mari pendant 15 minutes. Laissez refroidir et rajoutez-y 5 gouttes d’huile essentielle de lavande. C’est prêt! La pommade, particulièrement efficace pour les peaux sèches et fragiles, se garde à l’air ambiant.

Pour les produits achetés prenez le temps de lire les étiquettes!

Oui, je sais c’est fastidieux ! Oui, cela rappelle les cours pénibles de chimie au lycée, mais c’est le seul moyen à votre portée en tant que consommateur qui vous permet d’éviter les mauvaises surprises.

Mais alors quoi regarder plus précisément?

1. Tout d’abord privilégier les produits avec des listes d’ingrédients courtes

Si vous aussi comme moi vous avez une poussée d’urticaire à chaque fois que vous voyez un charabia qui a plus de 10 lettres, évitez justement les listes longues comme un bras et complètement incompréhensibles. Plus il y a des ingrédients à rallonge, plus il y a des chances de tomber sur quelque chose de « limite limite ».

2. Identifier les ingrédients suspects

Par là j’entends les ingrédients qui ont déjà fait l’objet d’une polémique, et sont, par exemple,  considérés comme des allergènes potentiels ou pire, ont un effet néfaste sur la santé. Vous verrez qu’il y a de quoi faire!

Je vous mets ci-dessous une liste avec à côté de chaque composé un lien informatif.

1.Les parabens – perturbateur endocrinien, ils sont identifiables par le mot « paraben » que vous verrez parmi le reste du charabia, par exemple éthylparaben, méthylparaben, propylparabène…etc. Attention on peut toujours trouver certains parabens dans les cosmétiques (moi qui croyais bêtement que les parabens étaient interdits, j’en ai découvert il y a quelques jours dans mon gel douche Lush, depuis je les boude!!!).

2.Le phénoxyéthanol: plusieurs alertes ont été émises à son sujet et notamment de l’ANSM qui a recommandé aux parents d’éviter les produits pour les enfants de moins de 3 ans contenant du phnéoxyéthanol. En effet ce dernier est suspecté d’être un perturbateur endocrinien et de causer l’infertilité notamment chez les garçons (super!). J’en ai déjà vu sur les étiquettes des produits de Pampers, Nivea, Mixa pour ne citer qu’eux. Soyez donc vigilants, notamment lorsque vous achetez des produits sans rinçage.

3.Méthylisothiazolinone (rien qu’à lire le nom on comprend que ce n’est pas bon!)-conservateur synthétique censé remplacer les parabens et susceptible de déclencher des allergies de contact.

4.EDTA disodium -considéré comme dangereux pour les jeune enfants en fortes quantités.

5.Les phtalates-contenues dans de nombreux produits cosmétiques, considérés comme un perturbateur endocrinien pouvant diminuer la fertilité.

6. Les PEG et PPG (grosso modo vous voyez le sigle PEG suivi d’un chiffre, c’est à éviter!)- émulsifiant utilisé dans les shampooings, gels…peut s’avérer très irritant pour la peau et en plus, le procédé de fabrication est très polluant.

7.Les sulfates : laurylsulfate de sodium (SDS) et le laureth sulfate de sodium (SLS) éliminent la protection naturelle de la peau et laissent de ce fait passer des produits toxiques à travers. On les voit abondamment dans les shampoings et tout ce qui mousse.

Et cette liste bien entendu n’est pas limitative…

Ça y est? Vous avez mal à la tête?

Pour résumer une grosse partie de nos bons vieux produits cosmétiques issus de la pétrochimie contiennent des ingrédients à minima « allergisants ».  Sachez que vous pouvez vérifier la dangerosité des ingrédients listés sur un produit tout seul en utilisant ce site très pratique www.laveritesurlescosmetiques.com .

C’est très facile à manipuler! Tapez dans la case de recherche les 3 premières lettres de l’ingrédient, un smiley boudant ou souriant s’affiche pour chaque ingrédient et vous informe de la dangerosité ou non du produit. Seul inconvénient de cette méthode, cela prend du temps…Mais si vous avez la volonté, vous pouvez déjà vérifier les produits que vous utilisez à la maison 😉 .

Faites le test au moins par curiosité avec un de vos produits de supermarché, vous allez avoir des frissons dans le dos (je n’achèterai plus quoi que ce soit de chez Dove!!!). De même pour certains produits achetés en pharmacie comme Klorane, Avène, Aderma Exomega (qui contiennent du phénoxyéthanol entre autres) et j’en passe.

Voici une liste de produits pour bébé avec compositions vérifiées

J’ai utilisé notamment le site ci-dessus pour vérifier les INCI de certains produits pour bébé bio, achetés en supermarché et/ou pharmacie. Je vous donne la liste des produits dont la composition s’est avérée presque exemplaire, cela peut toujours être utile 🙂 .

weleda-bebe-creme-pour-le-change-tube-75mlWeleda et ses produits bio pour bébé et futurs mamans- j’utilisais durant toute ma grossesse leur huile contre les vergetures et la crème pour les peaux sensibles et j’en suis ravie. Leurs produits semblent propres (j’ai fait le test sur leur crème lavante dont les ingrédients sont ici). Ils utilisent les huiles essentielles à la place des conservateurs synthétiques.

Natessance- Produits bio avec une liste d’ingrédients sans mauvaises surprises. J’ai fait le teste sur leur crème lavante surgras pour bébé, dont le seul bémol reste la présence de parfum d’origine synthétique. Mais dans l’ensemble c’est un très bon produit.

Logona – je n’ai pas encore utilisé, mais j’ai fait le test sur leur bain de soin au Calendula. L’INCI a l’air très bon.

Bébé Cadum Bio– test fait sur leur lait de toilette, l’INCI est bon.

J’aurai cité également Mustela que j’utilisais pendant un bon moment pour laver mon bébé avant de me rendre compte qu’il y a des PEG dans leurs formules…dommage car c’est une des premières marques à avoir enlevé le phenoxyethanol de leur ingrédients…à améliorer encore Monsieur Mustela…Ils restent tout de même dans la catégorie des « moins pires ».

Et vous que utilisez-vous pour lavez et « crémez » vos bébés? Êtes-vous attentifs aux ingrédients des produits pour bébé?

18 COMMENTAIRES

  1. Merci pour ces conseils! J’ai aussi fait une liste des produits achetés pour ma princesse, mais je ne le testerai qu’à sa naissance, du coup en prévision je conserve bien ton article si je devais en changer!

    Mamantchatche

    • Bonjour Anna,

      je ne l’ai pas publié, car je n’ai pas pu prendre des photos lors de ma dernière production de liniment 🙂 . Des que mes réserves sont épuisées je tenterai de mettre un article sur le blog.

      Bonne journée

    • Bonsoir Christine,

      honnêtement ici depuis que j’ai essayé Weleda pour Gabriel, je suis restée fidèle. On utilise pour le bain la crème lavante au Calendula, j’ai également l’huile de massage de la même gamme et le lait de corps à la mauve blanche. Ils font des produits même pour le change ;). Du coup, je n’ai pas plus de marques sous le coude que ce que j’ai déjà mentionné dans l’article.Navrée!

  2. Globalement interessant Mais honnêtement ce n’est pas parce que les noms des produits sont à rallonges qu’ils sont dangereux…. c’est débile. Le nom latin ou scientifique des produits naturels peuvent être très long aussi…. attention à ne pas sur – simplifier les choses!!!!!

  3. Bonjour, bientôt maman j ai opté pour les produits de la marque Cattier car j’utilise depuis peu leur lait démaquillant et leur eau micellaire pour moi même. Je dois avouer que par rapport à la qualité de ma peau je ne vois pas de grande différence avec les produits traditionnels donc je m interroge sur la vraie qualité de ces produits bio.
    Bébé n’est pas encore là, mais j ai fait un petit stock en avance. Est ce que quelqu’un les a déjà testés et qu’en avez vous pensé ?
    Pour ma part je regrette pour l instant l absence d’odeur bébé…

    • Bonjour,

      l’idée de mon article était de donner des pistes pour mieux décrypter les étiquettes produits et les ingrédients potentiellement nocifs, suspects, allergènes….

      Je ne dis pas que le Bio est automatiquement meilleur, on peut des fois avoir de mauvaises surprises, d’ailleurs. Le côté rassurant avec ce label cependant c’est que pour pouvoir l’utiliser les producteurs doivent se conformer à des exigences dont certaines excluent des ingrédients suspects de la compositions des produits Bio. Après le mieux c’est d’aller vérifier les INCI (International Nomenclature of Cosmetics) des ingrédients indiqués sur vos cosmétiques sur le site que je vous indique dans mon article, cela vous donnera déjà une idée de la composition.

      Pour ma part, je ne connais pas la marque Cattier et ne pourrais pas vous donner un avis sur leurs produits 😉 .

      Bonne journée.

  4. « Pour les soins du corps (…) mettez 150 ml d’huile d’olive vierge extra dans un flacon et chauffez à bain mari pendant 15 minutes. Laissez refroidir et rajoutez-y 5 gouttes d’huile essentielle de lavande. » : de l’huile essentielle sur un bébé ? Je ne te suis pas vraiment là. Es-tu certaine de ton coup ?

    • Bonjour Cari,

      oui, les huiles essentielles ne sont pas forcément interdites pour les bébés et les enfants, à condition de ne pas les utiliser avant les 3 mois du bébé et de savoir lesquelles utilisées. L’huile essentielle de lavande est un grand classique pour les bébés et les enfants. Si vous souhaitez connaître la liste des huiles autorisées sans avis médicales ou celles interdites, vous pouvez jeter un coup d’oeil à ce site https://www.compagnie-des-sens.fr/huiles-essentielles-bebes/
      Si vous avez des doutes vous pouvez toujours demander conseil à votre médecin ;).

      Ici nous utilisions l’huile essentielle de lavande pure ou celle de lavandin maintenant que je mets dans le bain de mon fils pour l’aider à dormir le soir.
      Son usage est facultatif dans le liniment mais les huiles essentielles étant un conservateur naturel, j’en mettais pour préserver la qualité de mes flacons de liniment.

      Cordialement,

  5. Sinon il existe aussi pas mal de produits slow cosmétiques qui s’engagent à ne pas contenir tout les produits polémiques cités ci dessus. Souvent des marques artisanales, de petites productions

LAISSER UN COMMENTAIRE