Je lisais il n’y a pas si longtemps de cela que les jeunes parents avaient environ 40 jours de sommeil en retard par an, soit plus d’un mois d’insomnie imposée durant les 2 premières années de l’enfant.

Et sans vouloir décourager les jeunes parents qui me suivent ici, cette situation ne s’améliore pas tant que cela après les 2 ans de vos bambins (les Messieurs de l’étude ne doivent pas connaître la fameuse phase des maladies infantiles, je crois! 🙂 ).

Il est clair qu’avec le manque de repos, le stresse du travail, les responsabilités de parents, on finit par arriver à un état de fatigue chronique . Et cette état de fatigue provoque très souvent des troubles de sommeil comme les insomnies qui, on le sait tous, peuvent bien nous miner la vie de tous les jours.

Voici donc quelques idées testées et approuvées pour combattre, efficacement, les troubles de sommeil des parents fatigués.

1. Suivre son horloge interne

Rien de bien sorcier de ce côté, juste écouter le rythme de son corps. Le soir quand on commence à bailler, à avoir les yeux larmoyants et les paupières lourdes, il est généralement temps d’aller au lit, ….même s’il est à peine 21h 30….Oui, oui, ne rigolez pas! Le temps des fiestas nocturnes et des soirées/nuits de binge watching de séries est bien révolu! N’oubliez pas, le lendemain on vous réveillera à 6h 30 pétantes!.

Je dois vous avouer que c’est l’une des règles la plus difficile à respecter pour moi, tant les envies de profiter un minimum de ma soirée sont fortes. Cependant le souci c’est qu’une fois cette phase d’endormissement loupée, le corps s’empresse de passer dans une autre  et s’endormir peut devenir bien plus compliqué.

Donc si comme moi vous avez parfois du mal à trouver le sommeil, essayez d’être plus à l’écoute de votre corps!astuces pour combattre les troubles du sommeil

2. L’activité physique : le maître-mot

Pour éviter les problèmes d’insomnie et avoir un sommeil réparateur il est très important d’avoir un minimum d’activité physique durant la journée. Et quand je dis activité physique cela ne signifie pas forcément, aller à la salle de sport tous les jours, loin de là.

Tout simplement essayer de décrasser son corps, amener des baskets de change au travail et essayer de marcher pendant un ou 2 arrêts de bus en rentrant, prendre l’escalier, aller faire quelques courses à pied…Bref, saisir toutes les occasions pour se dérouiller et oublier autant que possible la voiture! Parfois le seul fait de marcher à l’extérieur peut déjà vous faire un bien fou!

En plus, l’activité physique libère des endorphines dans le corps et vous aide à vous sentir mieux, le bon plan pour se vider du stress de la journée!

3. Avoir une bonne literie et un oreiller confortable

Le réveil avec une nuque bien raide et des douleurs entre les omoplates ça vous parle? On a souvent tendance à minimiser le confort de notre lit, principalement pour des raisons de coût. Cependant une bonne literie est très importante pour la qualité du sommeil.

Pour commencer choisir le bon oreiller adapté à la position de sommeil, comme les oreillers Petit Meunier, peut déjà vous faire gagner 24 minutes de sommeil en plus par nuit! De plus un oreiller adapté facilitera la décontraction des muscles et favorisera une meilleure circulation sanguine.

Et pour le matelas, un matelas pas trop ferme ni trop mou, pourra indéniablement vous faire gagner en qualité de sommeil. En dormant sur un matelas neuf, vous bougerez moins et bénéficierez d’un sommeil plus reposant et réparateur.

Passé 10 ans, la literie est usée, il est alors recommandé de changer matelas et sommier en même temps.

une bonne literie pour un sommeil réparateur

4. Eliminer ou diminuer fortement la caféine

Si vous êtes hyper sensible à la caféine comme moi, sachez que cette petite drogue sympathique qui nous aide à nous réveiller le matin, peut mettre entre 5 et 14 heures (oui, oui, vous avez bien lu!!) à être éliminée du corps. De quoi bien mettre le désordre dans vos « rituels du coucher »!

Pour ma part je ne m’autorise qu’un café le matin et j’ai banni cette boisson, que j’aime pourtant, dans l’après midi!

5. Trouver un moyen de se vider l’esprit le soir

Toi aussi tu as tendance à ruminer dans le noir de ta chambre et à repenser à toutes les urgences que tu n’as pas pu finir au travail, au courrier de la banque, aux papiers qui s’entassent depuis 2 semaines… . Rien de pire pour le sommeil que l’esprit préoccupé et cet état de semi angoisse.

Comment s’en débarrasser? Chacun sa méthode, la mienne c’est la lecture et la lecture d’un livre plutôt léger, si possible. Cela m’aide à me centrer sur autre chose que mes soucis et à me détendre. Idéalement il faudrait éviter la lecture sur les écrans électroniques dont la lumière a tendance à chasser le sommeil.

D’autres personnes préfèrent méditer ou faire des activités de concentration tranquillisantes comme les mandalas, avant d’aller au lit. A essayer aussi un jour!

activité relaxante et déstressante pour un bon sommeil

6. Faire une cure de magnésium

Le magnésium est l’un des ingrédients indispensables de nos cellules nerveuses. Le manque de magnésium peut notamment provoquer des difficultés d’endormissement, des palpitations, un état de tension générale du corps, des réveils nocturnes, des angoisses…à vrai dire la liste est trop longue. Il est malheureusement bien connu qu’en raison de notre mode de vie contemporain, nous consommons bien peu d’aliments riches en magnésium, car ceux derniers sont souvent considérés comme trop caloriques.

Se faire régulièrement des mini cures de magnésium marin (plus facile à absorber pour le corps), n’est donc jamais une mauvaise idée tant nous sommes nombreux à être en manque de cet oligo-élément indispensable!

7. S’aider des fleurs de Bach pour chasser les émotions négatives

Les fleurs de Bach sont des élixirs réalisés à base de fleurs sauvages qui agissent sur les émotions. Il s’agit de préparations naturelles sans danger qui aident principalement de sortir des émotions négatives. Il y a 38 fleurs découvertes par le Docteur Bach et chacune correspond à une émotions particulière.

Le remède le plus connu est certainement le Rescue, un mélange de 5 fleurs reconnu pour ses vertus apaisantes et relaxantes. Je l’utilise souvent pour calmer les angoisses de mon petit de 5 ans et il est particulièrement efficace! Il existe désormais en version « Nuit » !

Une autre fleur susceptible de calmer les angoisses et les peurs pour favoriser le sommeil: c’est le chêne (oak) qui aidera les personnes qui luttent contre le sommeil à lâcher prise et à se laisser aller dans les bras de Morphée. Pour trouver plus d’informations sur les Fleurs de Bach, n’hésitez pas à télécharger le guide gratuit de Mathilde Juan sur les fleurs de Bach et les émotions de la parentalité.

fleurs de Bach contre les troubles du sommeil

8. Et respecter ces bonnes vieilles règles d’hygiène de vie…

Vous les connaissez déjà certainement, mais je les rappelle tout de même!

Manger léger le soir et éviter les repas trop copieux et/ou tardifs. Eviter l’alcool de façon récurrente (évidemment un verre de mojito de temps en temps ne fait mal à personne, hein), éviter les écrans dans le lit dont la lumière bleue réduit la qualité du sommeil.

Ce sont finalement des conseils de bon sens qui peuvent être utiles à tous et non seulement aux jeunes parents!

Si toi aussi tu es atteint/e de la fatigue chronique et des troubles de sommeil du jeune parent, n’hésite à pas partager en commentaire de cet article tes astuces pour mieux se reposer! C’est le bon endroit pour aider peut-être d’autres parents!

LAISSER UN COMMENTAIRE