Comment mieux gérer l’arrivée du bébé: mes 6 astuces

L’arrivée du bébé dans une famille peut s’apparenter au déferlement d’un mini tsunami! Notre rythme, notre quotidien, nos priorités sont complètement chamboulés et il n’est pas toujours très simple de garder la tête hors de l’eau.

Dans cet article je vous partage 6 de mes astuces pour mieux appréhender le mini chamboulement qui est l’arrivée d’un bébé dans la famille. Certaines j’ai appliqué pour Gabchou et pour son petit frère Léon pour alléger mon quotidien. D’autres je n’ai découvert que plus récemment et j’aurais aimé les avoir connues plus tôt.

Organisation de la maison, administratif, annonces à prévoir, garde du bébé, sont autant d’éléments à ne pas oublier pour essayer de survivre au déboulement du “mini tsunami “. 

1. Organiser la gestion des démarches administratives 

L’arrivée d’un bébé en France est liée à beaucoup de paperasse administrative. J’avais géré assez facilement cette partie pendant la grossesse. Il faut dire que j’étais sans cesse aiguillée dans les démarches par ma gyneco, les mémo RH de mon entreprise…

En revanche, après la naissance du bébé c’était une autre paire de manches! Oui, nous avons déclaré la naissance du bébé presque immédiatement, car notre maternité disposait d’un bureau dédié sur place. Mais après je me suis retrouvée vite perdue, dans les demandes de rattachement à la Sécu, la CAF, les extraits d’actes de naissance et co.

Le mieux pour ne pas perdre pied  avec la fatigue, c’est de se faire une “to do” liste précise avec toutes les démarches administratives liées au bébé. Les enjeux sont importants, notamment concernant les remboursements des soins et suivis médicaux assez nombreux la première année.

Pour vous éviter ce genre de tracas, voici une petite liste des démarches à faire après la naissance du bébé. 

  • Déclaration de naissance à la mairie ou à la maternité si service proposé (pour obtenir un extrait d’acte de naissance) ;
  • Envoi des extraits d’acte de naissance à l’Assurance maladie et la mutuelle (pour le remboursement des soins) ;
  • Demande de rattachement du bébé sur la carte vitale de l’un voire des deux parents
  • Déclaration et demande de rattachement au contrat de mutuelle de l’un des parents 
  • Si parents non mariés reconnaissance de l’enfant (pour la reconnaissance paternelle, dans les cinq jours qui suivant la naissance) ;

Vous pouvez trouver des informations encore plus complètes sur les démarches administratives dans cette check-list des formalités de la Maison des Maternelles.

2. Préparer le faire-part de naissance du bébé en amont

Présenter le nouveau bébé de la famille est une étape importante. On veut tous que cette remarquable arrivée soit immortalisée avec un joli faire-part de naissance.

Cependant le processus de création de faire-part peut prendre un peu de temps. Choisir un modèle qui nous plaît, trouver un texte adapté, faire les photos du bébé, créer une liste exhaustive des destinataires… En fait, mine de rien, dans le chamboulement des premières semaines avec bébé, il se peut que l’on n’ait pas le temps de s’occuper de tout ça. La preuve nous avons mis 4 mois pour faire le faire-part de naissance de Léon.

Je vous conseille donc, d’entamer une partie des préparatifs du faire- part de naissance pendant la grossesse. C’est tout à fait possible, même si l’on ne connaît pas encore la date de naissance et la bouille du bébé. On peut déjà choisir le modèle et le texte du faire-part. Et croyez-moi, ne serait-ce qu’avec ça, vous avez fait la moitié du travail.

3. Anticiper la garde du bébé

Trouver un mode de garde pour son bébé est un peu le “NERF de la guerre”! Pour nos deux enfants nous avons essuyé deux refus de places en crèches municipales. En partant de cette expérience, quelque peu énervante,  je ne peux que vous recommander de miser sur plusieurs chevaux. Autrement dit: multiplier vos chances de trouver un moyen de garde pour le futur bébé.

Voici donc quelques conseils allant dans ce sens:

  • Déposez votre demande de place en crèche le plus rapidement possible (dès le 3ème mois, même si la mairie de votre lieu d’habitation vous dit le contraire (personne ne respecte ces consignes hélas…).
  • En plus de la demande de crèche municipale, contactez les crèches associatives de votre ville ou les crèches dites familiales (crèche municipale composée d’assistantes maternelles). Nous avons essuyé un refus de crèche municipale pour Léon, mais avons obtenu une place en crèche associative. C’est le même prix et la même qualité d’accueil. C’est financé par la CAF et la mairie, mais la gestion est faite par une association.
  • Contactez la RAM pour obtenir la liste des assistantes maternelles et prenez des rendez-vous en parallèle à la demande de place en crèche. Même si c’est difficile à gérer, entamez cette démarche pendant la grossesse. Ce processus prend un temps fou!
  • Si vous avez d’autres enfants scolarisés, n’hésitez pas à demander aux autres parents des recommandations de crèches ou des assistantes maternelles. Ca peut être très utile pour se repérer dans la jungle des assistantes sur le marché. 

4. Prendre davantage soin de soi en post partum

Il est important de prévoir des rendez-vous médicaux en post partum pour s’assurer que tout va bien après l’accouchement. Ceci même si l’on a tendance à se recentrer exclusivement sur le bébé.

  • Voir son gynéco/sage femme 3 mois après la naissance, voire même avant en cas d’une épisio par exemple;
  • 6 a 8 semaines après l’accouchement prévoir un rendez-vous sage-femme pour entamer la rééducation du périnée;
  • prévoir un rendez-vous avec son dentiste pour vérifier l’état de sa dentition, car les dents souffrent souvent avec les hormones de grossesse (cette visite est souvent prise en charge par la Sécurité sociale);
  • Si diabète gestationnel prévoir un rendez-vous de contrôle avec son endocrino;
  • Certaines mamans préfèrent voir un ostéopathe aussi, pour tout remettre en place et éviter les maux de dos et autres douleurs en post partum. 

Et plus globalement je vous recommande très fortement de pratiquer le resserrage du bassin après l’accouchement (dans les 30 jours qui suivent). Pratique recommandée par ma sage-femme que j’aurais dû suivre plus assidûment.

Pourquoi voici une petite explications trouvée sur le site de la Maison des maternelles:

« Pendant la grossesse, les ligaments qui maintiennent le bassin se distendent, explique Anna Roy. Ils vont ensuite beaucoup s’écarter au moment de l’accouchement. Le bandage du bassin vise donc à resserrer cette partie et à aider à tout remettre d’équerre. »

Prenez soin de vous afin de bien prendre soin de votre bébé. Vous êtes tout autant importante!

5. S’aménager un peu de “Me time”

Arrangez-vous avec le papa ou les grands-parents pour avoir un peu de temps pour vous. Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais vous pouvez et devez le faire! Un peu de temps pour flâner et faire du shopping, voir des copines, aller chez le coiffeur, peu importe! L’important c’est de pouvoir se décharger ne serait-ce qu’un petit moment de la charge mentale générée par la naissance du bébé.

En fait, les premiers mois sont tellement intenses qu’on arrive rapidement à un épuisement mental et physique important. Et il est vital de pouvoir “décrocher” et de se changer les idées. N’ayez pas honte de demander de l’aide autour de vous, si vous sentez que c’est le “trop plein”.  Nul besoin de prouver à qui que ce soit que vous êtes une wonder woman qui sait tout gérer.

Pour mon premier j’essayais de me prouver que je pouvais tout faire par moi-même. Pour le second j’ai abandonné le chimère de la mère/femme parfaite, tant pis!

6. Appliquer la “techniques des petits pas”

Je ne sais pas si ce nom existe, mais moi je l’ai baptisée de cette façon. J’avais vu cette technique récemment dans un livre de développement personnel et je me la suis appropriée. 

La méthode consiste en la répartition des tâches quotidiennes selon la méthode “un peu tous les jours” pour atteindre un objectif.

L’idée ici c’est de  minimiser la charge mentale liée à la gestion de la vie quotidienne avec un nourrisson dans les bras. Je la pratique pour la paperasse administrative et pour les tâches ménagères. Je fais le tri dans le plus important/urgent et j’en fais un peu tous les jours. Je réserve le gros ménage pour le week-end où mon conjoint peut également intervenir. La méthode des petits pas me donne l’impression d’avancer, certes lentement, mais d’avancer tout de même.

Et surtout cette technique permet de prendre du recul, de se recentrer sur l’essentiel et de ne pas “souffrir” du fait de ne pas tout gérer dans la maison et la vie quotidienne.

Il en va de soi qu’il faut aussi s’organiser avec le conjoint pour la répartition des tâches, pour éviter de tout faire, même si l’on est en congé maternité.


Et vous les Mams, quelles sont les astuces qui vous ont aidé à traverser plus sereinement cette étape? N’hésitez pas à partager votre expérience, si cela peut aider certaines!

Miglouhttps://little-gabchou.com
Maman d'un petit garçon je partage avec vous mes questionnements et expériences de jeune maman. N'hésitez pas à y apporter vos propres expériences, impressions et/ou idées.

Related Stories

Social Followers

4.3kFans
993Abonnés
9.7kAbonnés
3.4kAbonnés
1.9kAbonnés
2.8kCommentaires

Ma dernière vidéo

Articles les + lus

Organiser un anniversaire Super Mario Bros pour mamans débordées

Pour ses 8 ans Gabchou m'a demandé avec beaucoup de surexcitation de lui organiser...

Comment mieux gérer l’arrivée du bébé: mes 6 astuces

L’arrivée du bébé dans une famille peut s’apparenter au déferlement d’un mini tsunami! Notre...

Recettes faciles et effrayantes avec des bonbons d’Halloween

Des bonbons ou un sort? Qui ne connaît pas cette phrase emblématique d’Halloween?! Il...

Puériculture nomade : nos idées de produits pour mieux...

Voyager avec un bébé, voire même avec un nourrisson, n’est plus mission impossible de...

Nos 6 idées insolites pour découvrir Paris

Pourquoi visiter Paris de façon insolite? Eh bien tout simplement parce que sortir un...

Test: La véritable locomotive à vapeur de Brio et...

Qui n'a pas rêvé enfant un jour d'avoir un véritable train à vapeur et...

Catégories

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rejoignez la
NEWSLETTER
Little Gabchou
Et recevez un mail à chaque nouvel article :)
S'abonner :)
close-link