Cette année la Little Gabchou Family part en vacances qu’en septembre, prix des billets d’avion obligent! En attendant donc ce moment de repos tant rêvé, nous avons décidé de faire quelques week-ends de sortie loin, (mais pas tant que ça) de Paris, histoire de se changer un peu les idées. Et comme les week-ends repos maintenant on les choisit aussi en fonction du Gnome, notre choix s’est porté sur le zoo de Beauval, dont les pub embellissent chaque coin du périphe parisien (bien étudié, Messieurs les Markéteux!).

En plus, avec Gabriel nous sommes à une période magique (27 mois) où le petit bonhomme est obnubilé par les animaux (pigeons, canards et autres bestioles de la ville). On s’est donc dit qu’il était grand temps que le petit puisse découvrir d’autres animaux un peu plus intéressants que les canards du parc du coin.

Pourquoi le parc est une super idée de sortie familiale?

Pas loin de Paris, mais suffisamment dépaysant. Ok, argument valable pour les habitants de la région parisienne, mais évidemment ça peut fonctionner pour d’autres aussi!

Les billets d’entrée ne sont pas excessifs à mon avis, 29 euros tarif normal adultes, compte tenu du tout l’entretien du parc et de ses « habitants »! Par comparaison l’entrée de Disney est de 60 euros en moyenne. Et si en plus vous avez un bon CE d’entreprise, cela peut ne rien vous coûter. Les enfants de moins de 3 ans y entrent gratuitement. Nous n’avons donc rien déboursé pour Gabchou.

koala zoo de Beauval
Pas besoin d’aller en Australie pour voir des koalas!

On parle également du plus grand zoo de France (en tout cas le plus visité!), avec plus de 6000 habitants dont 600 espèces différentes (tout de même). Il y a là de quoi changer de ces bons vieux pigeons et canards de la ville. C’est également le seul zoo en France où vous pouvez rencontrer de grosses peluches telles que les pandas géants et les koalas sans partir en Asie ou en Australie. Ça vaut le détour!

La diversité des espèces sur place est vraiment impressionnante. Vous avez l’impression de faire le tour du monde en quelques heures.

pandas au zoo de Beauval
Le nourrissage des pandas un spectacle qui ramasse les foules! Gab lui, a été bien installé sur les épaules de son papa 🙂

Le parc s’étend sur 35 hectares avec 6000 espèces, il y a de quoi vadrouiller sur 1 ou 2 jours entiers, si l’on souhaite tout voir. Le tout est ponctué de petites présentations autour de la vie des animaux du parc, ainsi que quelques animations pour les enfants (maquillages, des airs de jeux). A ne pas oublier non plus le spectacles des oiseaux et des otaries dans le grand bassin. Le programme est disponible sur le site du zoo, de même pour les horaires de nourrissage des animaux.

Ce que nous avons aimé:

Le côté très vert du parc

C’est à complet opposé du zoo de Lunaret où vous pouvez mourir par une chaleur estivale. Oui, je sais il n’y a pas peut-être pas lieu à comparer, le zoo de Montpellier étant gratuit en plus, mais  c’est le seul zoo que nous ayons fait avec Gabchou.

Le zoo de Beauval n’est pas sans rappeler un immense parc où l’on a presque l’impression de se balader parmi les animaux dans un cadre bucolique. Rassurez-vous c’est un trompe œil, car on est séparé des animaux par des trappes électrifiées très bien cachées.

Un petit aperçu de la verdure et de la beauté du zoo!

rhinocéros plaine africaine zo ode Beauval

girafes zoo de Beauval

Eléphant zoo Beauval sortie avec enfant de 2 ans

idée sortie avec un enfant de 2 ans zoo Beauval

décor chinois zoo de Beauval
Bienvenue en Chine!

Le tout est praticable en poussette

Bon d’accord, ça grimpe par moment notamment vers la partie africaine, à certains moments il faut prendre des escaliers, notamment pour accéder à la partie asiatique avec les pandas géants…etc, mais pour les poussettes, bien évidemment il y a des ascenseurs, donc aucun souci! Bon, ils ne sont que 2 et en période de forte affluence, il faut faire la queue. Nous avons également pratiqué en poussette, la serre australienne, et la serre tropicale des gorilles et des lamantins et toujours rien à déclarer, mon Capitaine!

Avant d’aller au spectacle des otaries, nous avons garé notre poussette à côté des autres « engins » à proximité des gradins, sans cadenas et aucun incident n’a été à déplorer, ce qui me fait penser que le parc est plutôt sécurisé 😉 .

Le parc loue également des poussettes cannes à 5 euros la journée, mais ne les ayant pas vues, je ne pourrais pas témoigner de leur confort. Pour ma part je ne me sépare jamais pour ce type de sorties de ma Bugaboo super confortable 😉 . idées sortie avec enfants zoo

L’accessibilité des animaux

Pas de frustrations à Beauval à la différence du zoo de Lunaret (encore lui!), parce que l’on n’a pas pu voir les girafes ou les pandas ou autres animaux adorés par les gosses. Ici les espaces des animaux sont tellement bien faits que l’on n’a pas besoin de se se serrer les coudes pour admirer les éléphants ou passer sa journée à guetter leur apparition. Nous avons pu voir toutes les espèces que l’on a voulu voir, kangourous, éléphants, girafes, pandas, gorilles, crocodiles…et j’en passe !

Gab et Hedwige
Gab et Hedwige en tête à tête
Sacrés lamantins!
Sacrés lamantins!

La possibilité de manger un morceau au milieu des animaux (on a surkiffé!)

Si, si je vous assure c’est possible! Nous avons adoré ce petit resto dans la partie africaine (restau est peut-être un bien grand mot, c’est plus un food truck) où l’on peut grignoter un sandwich tout en regardant les girafes, les zèbres et les autruches se balader à côté. Gabriel a été tout fou, comme vous pouvez le voir sur les photos.

Cependant, ne vous attendez pas à un menu 5 étoiles, c’est plutôt sandwiches, salade en barquettes et croque-monsieur, mais c’est largement suffisant et le tout est compensé par la vue!

Mention spéciale également pour Timon et co. (pour les fans du Roi Lion), encore appelés « les suricates » juste à côté du restau que Gabchou a regardés avec un grand intérêt au point de se coller sur la vitre et de les appeler « doudous ».

vue restaurant la Savane zoo de Beauval

restaurant zoo de Beauval

Le côté éducatif pour petits et grands

En vous baladant, vous pouvez assister au nourrissage des animaux et écouter une présentatrice du parc parler des différentes espèces et leur façon de vivre. Nous avons ainsi vu le nourrissage des pandas géants et une animation autour des gorilles. Ok, ce n’était peut-être pas le plus intéressant pour Gabchou du haut de ses 2 ans, mais nous les adultes, nous avons bien apprécié 😉 .

spectacles des otaries zoo de BeauvalUn petits aperçu également du spectacle des otaries. Si vous voulez y assister en période de forte affluence, il faut prévoir d’y aller une demi-heure en avance pour trouver des places bien placées et à l’ombre. Le spectacle dure une petite demi-heure et l’inconvénient pour les tout-petits est que vers la fin ils commencent à s’impatienter. En tout cas cela a été le cas pour Gabchou. Peut-être parce que n’ayant pas trouver des place plus près, on était tout en haut des gradins et un peu loin des événements.

Le côté pratique:

Le change des touts petits

Mon Gab n’étant pas encore propre, l’un de mes premiers repérages étaient la présence et les équipements des toilettes. Des toilettes il y en a pratiquement dans tous les coins du parc, ce qui est plutôt pas mal. On peut les trouver grâce à la carte du parc que l’on vous donne à l’accueil. A prévoir toutefois, un petit matelas à langer de voyage pour allonger l’enfant dessus. C’est plus propre et confortable pour les tout-petits.

La facilité d’orientation

Le seul point négatif du parc pour moi c’est qu’il y a beaucoup d’indications, mais pas toujours évident de les comprendre (ou bien c’est mon côté blonde qui se manifeste, allez savoir…). On a passé un petit moment à comparer les panneaux,  la carte et… à se planter sur le chemin.

L’hébergement

Il y a 3 hôtels à proximité du zoo qui lui sont en quelque sorte attachés. L’avantage d’y séjourner, c’est que vous êtes relativement proche du parc, l’inconvénient à mon humble avis c’est le prix. Les tarifs des trois varient de 100 à 200 euros environ par nuit pour une chambre en fonction de son confort (standard, confort, supérieur). Nous sommes allés à Beauval fin juillet et à cette période de l’année le tarif de la chambre confort avoisinait les 200 euros.

Nous avons donc préféré nous loger dans une des nombreuses chambres d’hôtes dans la région et n’avons pas regretté notre choix. Notre hébergement était somme toute à 20 minutes du parc dans un super domaine où Gab a pu faire tranquillement du vélo, sympathiser avec les animaux sur place (chèvres, poules et même un bassin de poissons rouges!) . Tout cela pour la modique somme de 80 euros petit déj y compris 🙂 . On peut également y passer une nuit dans un kota (chalet finlandais).

Et voici quelques photos de notre maison d’hôtes juste pour le plaisir des yeux!maison d'hôtes dans la valéle du Cher avec kota
maison d'hôtes

gab chevre

Nous avons conclu cet agréable long week-end par une virée dans les châteaux de la Loire à proximité (Chenonceau notamment à 30 minutes de notre maison d’hôtes) avant de rentrer à Paris.

Et vous, connaissez-vous le zoo de Beauval? Vous avez des expériences à partager?

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE