La semaine dernière nous sommes allés voir le pédiatre pour la visite du 11ème mois. Après quelques discussions autour de l’alimentation de Gabchou, mon pédiatre m’a annoncé guilleret que je pourrais enfin lui acheter du lait de croissance, parce que maintenant « c’est un grand garçon» !

J’avoue, je suis restée interloquée, moi qui pensais qu’après un an, on s’attaquerait au lait de vache classique, comme c’est le cas dans mon pays d’origine. C’est donc tout à fait naïvement que j’ai posé la question fatidique à mon pédiatre, à savoir est-il obligatoire de donner à un bébé du lait de croissance?

Et là ce cher Doc’ m’a dit sur un ton un peu bourru et peu pédagogue, qu’il est absolument indispensable pour le développement normal neurologique de mon enfant de lui donner du lait de croissance. Ce lait qui serait comme du lait «3ème âge» (donc du lait de vache ni plus ni moins…), est enrichi en fer et autres vitamines dont la fameuse vitamine D. Il est également moins riche en protéines pour soulager les reins du bébé. Sur ces explications, il a également rajouté qu’il fallait donner le lait de croissance jusqu’aux 3 ans de mon fils.

Comme beaucoup de mamans je l’ai cru sur parole, j’avais tellement peur de mal faire (et si un jour mon enfant sera une quiche en maths parce que je ne lui ai pas donné de lait de croissance !!!)…Mais bon, le doute me rongeant, je suis allée quand-même regarder de plus près les ingrédients de ces fameux laits de croissance, voir s’il n’y avait pas de neurones liquides dedans…! Effectivement la marque bio que je prends pour le lait 2ème âge de mon fils, en fabrique aussi en version croissance. Un rapide coup d’œil sur l’étiquette me fait constater qu’on retrouve les mêmes ingrédients que dans le lait 2ème âge. Dommage…moi qui espérais enfin me débarrasser de certaines « cochonneries » du style: lécithine de soja ou encore la maltodextrine, présentes dans pratiquement tous les laits. Ne parlons pas du sucre que certains laits contiennent.

De plus, nombreuses marques continuent de plus bel avec l’huile de palme, coprah et Co et de la taurine qui suscite beaucoup d’inquiétudes chez les mamans.

En dehors de ces composants que j’espérais abandonner ENFIN au profit d’un lait normal, plusieurs questions me turlupinent. Pratiquement tous les produits laitiers de bébé contiennent déjà de la vitamine D qui vient en plus du complément que l’on donne au bébé via Uvesterol. Est-ce que tout ceci ne fait pas un peu trop de vitamines? Quelles sont les conséquences pour bébé? De même pour le fer que l’on retrouve également dans le lait, les céréales, en plus de l’apport naturel venant de la nourriture?

Quelques recherches sur la toile plus tard et mes doutes sont confirmées, les opinions semblent bien divisées au sujet du lait de croissance. Un beau coup de marketing selon certains, avec l’appui des pédiatres et qui en plus, creuse plus profondément dans les poches des parents…Pour d’autres absolument indispensable, car il a été constaté, selon certaines études (mais lesquelles ???), que plus de 60 % des enfants en bas âge avaient une déficience en fer…. Bon débarras !

J’ai voulu donc me détacher un peu de cette polémique et aller voir ce qui se fait dans d’autres pays, pour me faire ma propre opinion.  J’ai profité aussi pour interroger des amis médecins dans mon pays d’origine et lire quelques articles anglophones sur le sujet.

Ce que j’ai constaté, c’est qu’il existe effectivement des « follow on milks» dans d’autres pays comme la Grande-Bretagne, beaucoup moins présents aux Etats-Unis et Canada, avec une «notoriété» bien, bien moindre et seulement jusqu’à 18 mois, sans qu’il y ait une obligation pour les parents de les utiliser. En effet, on privilégierait le lait de vache après l’âge d’un an pour les bébés non allaités.

Voici donc de façon objective ce que j’ai recueilli comme informations sur la toile étrangère:

  • Les pédiatres sont tous unanimes qu’il ne faut pas donner à un bébé qui a moins d’1 an du lait de vache qui n’est pas du tout adapté à son organisme immature. Le lait de vache est également pauvre en vitamine C, fer et autres nutriments nécessaires pour le bébé.
  • Il vaudrait mieux donner du lait entier à bébé plutôt que demi-écrémé, sauf certains cas particuliers (bébé qui ont des prédispositions génétiques à l’obésité, maladies du cœur, une tension plus élevée) auquel cas il faudrait privilégier le lait demi-écrémé moins gras.
  • La vitamine D que l’on ne peut pas absorber via la nourriture doit être apportée artificiellement (en France la supplémentation se fait par Uvesterol).

En somme, ce qui ressort de mes recherches sur le web étranger, c’est qu’il n’y a aucune obligation de donner à un bébé en bonne santé un lait spécifique, pourvu qu’il ait un régime alimentaire équilibré et varié en protéines et légumes.

Je n’ai vu aucune contre-indication dans ces articles concernant l’utilisation du lait de vache après 1 an.  Certaines études semblent même révéler qu’il n’y a pas de preuves des bénéfices apportées par le lait de croissance, tant en supplémentation en fer qu’en acides gras essentiels ou en diminution de l’apport protéique. La question se pose même de l’innocuité d’une supplémentation en fer et en vitamines systématique 

Peut-être le lait de croissance a un réel intérêt pour des bébés qui refusent de bien s’alimenter, ou qui ont du mal à prendre du poids avec des risques de carences en vitamines avérées. L’efficacité pour les autres semble plus douteuse.

Pour ma part, donc, j’ai pris la décision d’opter pour le lait classique+laitages (yaourts riches en calcium et plus digestes) et donner du lait de croissance de temps en temps et uniquement si besoin, par exemple après le passage d’un virus et en fonction du régime alimentaire de mon bébé, mais en aucun cas de façon systématique.

Et vous, plutôt pour ou plutôt contre les laits de croissance?

doodle_borders_5

Et pour aller plus loin et nourrir la réflexion vous pouvez consulter quelques articles de référence qui traitent du sujet, en sus de ceux cités plus haut.

http://www.dailymail.co.uk/health/article-2398575/Mums-waste-500-year-baby-milk-formula-Ordinary-cows-milk-healthier-cheaper-says-Which.html

http://cavemother.blogspot.fr/2009/09/myth-of-follow-on-milk.html

19 COMMENTAIRES

  1. Bonjour MIGLOU
    J’ai 3 garçons et j’ai pour tous donné du lait de croissance à la fin de l’allaitement (ou des laits 1er et 2ème je n’ai pas allaiter la même durée pour tous!)
    Je reste convaincue du bénéfice de ce lait pour son apport en vitamines et fer, sa faiblesse en protéine (car l’alimentation de nos bébés est déjà très riche en protéines même si je reste très vigilante sur ce point, je cuisine beaucoup pour mes enfants) et ses matières grasses végétales. Je pense que le lait de vache c’est pour les veaux (et leur croissance rapide) certes l’idéal reste l’allaitement maternel mais je pense que le lait de croissance reste une bonne alternative. Mon pédiatre naturopathe n’est pas du même avis que moi, il ne prône pas l’utilisation systématique du lait de croissance, je suis peut-être bornée lol c’est pour cela que je vais lire avec attention tous les liens que tu as cité. Après chaque enfants à des besoins différents et ses parents en sont les meilleurs juges.
    En tout cas ton article est super et très bien renseigné
    Au plaisir de te lire

    • Bonjour Amélie,
      tout d’abord whaouuu…3 garçons, je suis admirative!:)
      Après le but de mon article c’est aussi de nous faire réfléchir sur certaines idées reçues (imposées parfois par les pédiatres) et en fonction de prendre la décision qui nous semble la plus adaptée en tant que parents.
      Concernant les protéines je t’invite vivement à consulter l’article « coup de gueule contre le lait de croissance » que j’ai également cité, où la maman,à priori diététicienne de profession, a fait un tableau comparatif de la consommation des protéines en cas de consommation de lait normal demi-écrémé et de lait de croissance.C’est assez parlant et tu verras la différence n’est pas énorme,tout dépend effectivement de l’alimentation de l’enfant:)
      Après c’est intéressant ce que tu dis, que nos bébés ne sont pas des petits veaux, car il existe également une polémique autour de la consommation du lait de vache tout court (maternisé ou classique)lequel serait pour certains à l’origine d’une bonne partie de nos maladies…Peut-être une idée pour un prochain article:)

      A bientôt!

  2. Bonjour Miglou,
    Jeune maman d’un petit garçon de bientôt 11 mois, nous sommes confrontés avec mon mari au même questionnement concernant le lait de croissance…
    Pas facile en tant que parents de faire un choix et surtout d’avoir l’impression de faire le meilleur pour son enfant.
    En tout cas, bravo pour ton article qui nous a apporté des éléments supplémentaires sur la question.
    Bonne journée
    PS : Je trouve ton site très sympa 😉

    • Bonjour Sandrine,

      merci pour ce commentaire très sympa:)
      Comme je vous comprends pour vos hésitations:) Nous sommes passés au lait entier depuis 2 semaines et tout se passe bien pour le moment. N’hésitez pas à revenir et me raconter votre expérience sur le sujet.

      Bonne journée

  3. Bonjour je suis maman de petite jumelles elles auront 1 ans dans quelques jours et pour moi la question du cout a un impact enorme pour moi j’ai decidée de leurs donner du lait de vache parce que je n’ai pas les moyens mais je n’arrive pas a determiner si je prend plutot du lait entier ou demi ecremé?

    Peut tu meclairer?
    Ps: un blog super!!!

    • pas les moyens ? la caf verse 184€ par mois pour vous c est fois 2 , le lait croissance basique fait 7€ apres les guigoz et gallia comptez 12€ les 1kg c est pas cher du tout et meme plus interessant au litre que le lait de vache classique .

  4. Bonjour Lucile,

    pour ma part j’utilise du lait entier (bébé a actuellement 15 mois). De ce que j’avais lu dans les articles cités en référence, beaucoup conseillent le lait entier car le cerveau de bébé a besoin de ce « gras » pour se développer. Le lait entier peut cependant être un peu moins digeste pour certains bébés, donc si vous constatez que vos bébés le tolèrent moins bien (douleurs au bidou, des renvois, essayez le demi-écrémé. Il faudrait à ce moment adapter la nourriture des bébés en fonction. De souvenir dans le premier article que j’ai cité, une maman blogueuse, qui est nutritionniste, avait fait un tableau avec les rations journalières, légumes, fruits, viande et lait demi-écrémé, vous pourriez-vous en inspirer, le cas échéant 😉

    Bonne journée

  5. Coucou!

    bel article bien documenté! Comme toi, j’ai une petite de 15 mois. A partir de ses 1 an je suis passée au lait de vache entier parce que je trouve aussi que ce n’est que des gros coups de marketing. Le premier mois j’alternais : le matin lait de vache et le soir lait 3ème âge. Maintenant ce n’est que lait de vache le matin, le soir elle ne boit plus de lait, elle adore manger (normal). Je ne m’en fais pas du tout, moi aussi je vois de grosses différences entre un pays et autre (quand je viens en Espagne, je me rends compte que les pédiatres ne disent pas tout à fait pareil qu’en France)… alors je me dis que tant qu’on ne fait pas de grosses bêtises et qu’on utilise le « common sens » il n’y a pas lieu à paniquer !

    Bisettes !

    • Super une autre international mum 🙂 C’est vrai que c’est très intéressant de pouvoir comparer entre les doc dans les différents pays, mais aussi un peu embrouillant des fois…:)

  6. Bonjour,
    Ton article tombe à pic pour moi car la question se pose à la maison aussi. Pour ma part, ma fille a 20 mois et depuis ses 1 an, je suis passé au lait de croissance (toujours en poudre comme avant) sur les conseils de mon médecin. Depuis, je ne me suis pas posé de questions et j’ai continué ainsi. La semaine dernière, ma mère m’a fait remarqué qu’il serait peut être temps de lui donner du lait de vache, que pour nous, elle l’avait fait depuid un moment lorsque nous étions petits. J’ai donc commencé à m’interroger. Après avis du médecin de famille, elle nous a effectivement évoqué le fait que c’était mieux de donner du lait de croissance jusqu’à 3 ans ou du lait entier. J’ai donc acheter du lait de croissance en bouteille (moins onéreux ) pour le bib du matin et si bébé réclame un petit bib le soir, il sera au lait entier. D’autant que pour le goûter bébé mange un yahourt pour bébé, je pense donc que ses besoins sont atteints. A cela s’ajoute une alimentation variée et équilibrée « maison » et avec produits bio le plus souvent possible.
    Depuis le début de la diversification alimentaire, c’est un vrai casse tête sur ce qu’il faut donner, à quel moment et en quelle quantité, je fini par me dire qu’il faut jongler avec les conseils des pros, ceux d’autres mamans et notre propre instinct.
    En tout cas, merci pour ton article, qui m’a conforté dans mon idée.

    • Contente que mon article ait servi à aider une autre maman:) C’est vrai que la diversification marque un sacré tournant et chacun a un peu son avis là dessus y compris nos amis les pédiatres:) Le bon côté est qu’on sera rodées pour le deuxième 🙂

  7. Bonjour, moi mon fils a 15 mois et depuis tout petit il a une intolérance au acide gras contenu dans les laits du coup il est au lait écrémé matin léger avec 0% d acide gras depuis qu’il a 6 mois et il se porte parfaitement bien au début bien sur il était au lait en poudre il était malade refuser de boire et crier toute la journée jusqu a ce qu’on découvre ce qu’il avait alors oui c est vrai les médecin ne sont pas tout a fait d accord mais dans certains cas ils on pas le choix mon médecin qui au départ était contre a fini par me donner raison alors faite comme bon vous semble après tout dans le temps c est lait n existait pas on était tous élever au lait de vache et nous nous portons plutôt bien .

    • Merci Ness pour votre partage d’expérience qui va réconforter beaucoup de parents, je pense! Je suis tout à fait d’accord avec vous que chaque parent devrait faire selon son intuition et ce n’est pas parce que l’on donne du lait classique que c’est forcément mauvais pour le bébé.

  8. Bonjour,
    Je suis aussi une mère plutôt nature et grande « liseuse » des listes d’ingrédients d’un pti bout de 5 mois…après quelques lectures je me demande si je ne vais pas lui donner du lait de chèvre à partir d’un an…J’ai lu beaucoup de bienfaits de ce lait par rapport au lait de vache.

  9. Bonjour Lisa,

    j’ai également lu pas mal de choses concernant le lait de chèvre, il semblerait que sa composition soit plus proche du lait maternel que celle du lait de vache classique. Ici pour le moment je n’ai donné que des yaourts de lait de chèvre pour varier les repas de mon bébé et ça se passe très bien 😉

  10. Bonjour
    Parents d’un petit garçon de bientôt 8 mois, nous donnons depuis ses 6 mois du lait de vache, demi écrémé sans aucun soucis !!!! (avec les conseil et la bénédiction de notre médecin).

    Notre enfant se situe sur la courbe haute en se qui concerne la taille et dans la moyenne haute pour ce qui est du poids !!!!!

    Notre avis en ce qui concerne les lait de suite ou de croissance est fait !!!! exit la taurine (présent dans presque tout les lait) exit l’huile de palme ou de copra (également présente en quantité dans tout les lait en poudre).

    Notre expérience n’est ni scientifique ni objective (nous sommes plutôt branché bio . . .) mais nous tenions à la partagé avec vous.

    Un peut de naturel dans l’alimentation de bébé quand ça marche et que c’est bon pour lui, pourquoi s’en privé !!!!!!

    • Bonjour Marie et Mickaël,

      merci pour ce partage d’expérience. Après la lecture de votre message, j’ai envie de « whaouuu vous avez un super médecin », non parce que c’est rare qu’un médecin n’essaye pas « d’imposer » le lait de croissance 🙂 Nous aussi on utilise du lait de vache + yaourts classiques, mais aussi au lait de brebis et chèvre. Malheureusement en ce moment le Gnome, après 2 otites, refuse autre alimentation que le bib’ de lait, raison pour laquelle je suis obligée de lui donner temporairement du lait de croissance, car il ne mange pas autres chose, mais cela me tarde de revenir à la normale…!

      • Bonjour,
        Mon pti gars va avoir 1 an dans 3 semaines et j’aimerai passer au lait de vache. Du coup, petite quesiton, vous donner le lait tel quel ou dilué??
        Merci 😉

        • Bonjour Lisa,

          pour ma part je n’ai pas dilué son lait, il n’a jamais eu auparavant de soucis de digestion et pas plus après le passage au lait normal 😉 .

          Bonne journée

LAISSER UN COMMENTAIRE