Le phénomène de la « tête plate », encore appelé la plagiocéphalie, est de plus en plus courant ces dernières années. Votre pédiatre vous expliquera certainement que l’on remarque une augmentation de la tête plate chez les bébés depuis 96 et la recommandation de l’American Pediatric Association de coucher les bébés sur le dos pour minimiser les risques d’étouffement et de la mort subite du nourrisson. Bien entendu nous avons gagné au change, 76% de baisse des cas de la mort subite du nourrisson, ce n’est pas rien!

Donc loin de moi l’idée de controverser quoi que ce soit (je n’en ai pas les compétences, d’ailleurs), mais je voulais simplement partager mon expérience de maman qui a été confrontée à ce problème que je trouve un peu tabou et un peu minimisé par nos amis les pédiatres.

plagiochepahalyD’abord c’est quoi la plagiocéphalie positionnelle ?

Il s’agit d’une asymétrie crânienne qui se forme en raison de la position prolongée sur le dos du bébé. Cette déformation le plus souvent se traduit par l’aplatissement de l’arrière du crâne (brachycephalie), par une déformation latérale (plagiocephalie occipitale) ou encore dans certains cas par l’allongement du crâne du bébé (dolichocephalie), semble-t-il cela toucherait surtout les bébés préma couchés sur le côté dans la couveuse.  Chez nous cela a été la plagio latérale qui s’est invitée…

A la naissance mon bébé avait un joli crâne arrondi et ce malgré un accouchement instrumentalisé (ventouse). Au début nous l’avions installé dans un Cocoonababy pour minimiser les risques de tête plate. Seulement voilà, mon fils étant dès le début un grand bébé, nous avions dû l’en enlever rapidement (à ses 3 mois) et le coucher directement dans son lit.

Nous l’avons pas vue arriver…

Dans mon esprit et de ce que j’avais lu sur le sujet, après les 3-4 premiers mois du bébé le risque de tête plate était très bas, car la fontanelle se referme normalement à cet âge-là. J’avais vaguement entendu parler qu’il fallait tourner régulièrement la tête du bébé des deux côtés et le mettre sur le ventre. Oui, mais…. mon fils avait la fâcheuse tendance de tourner toujours sa tête du coté gauche et ceci malgré nos vaines tentatives de la remettre de l’autre coté. Et pour la position sur le ventre, c’était loin d’être gagné, une fois sur le bidou, c’était le drame, grosses pleurs au programme! C’est ainsi qu’au bout d’un mois, nous avons commencé à apercevoir un léger aplatissement du coté gauche du crâne. Effectivement, comment savoir que les os latéraux du crâne de bébé pouvaient mettre jusqu’ à 1 an pour se ressouder et que même s’il avait presque 4 mois, le risque de tête plate était toujours là!

J’ai décidé alors, un peu affolée, d’en parler à mon pédiatre pour savoir comment y remédier. J’avais tellement peur que mon bébé se retrouve avec une tête déformée à vie…!

« Ça va s’arranger tout seul » a dit mon pédiatre!

Il m’a tout de suite rassurée en disant que c’était normal et que presque tous les bébés couchés sur le dos passaient par là, mais qu’avec le temps le crâne s’arrondissait de nouveau tout seul. Pas besoin de faire quoique ce soit! Soit,mais un mois plus tard l’aplatissement sur le côté s’était encore accentué… Des gens ont commencé à nous faire la remarque! J’ai pris la décision alors d’arrêter d’attendre que les choses se règlent d’elles-mêmes et d’aller voir l’ostéopathe qui me suivait durant la grossesse.

Le coussin anti tête plate Lovenest
Le coussin anti tête plate Lovenest

Le « diagnostic » est tombé rapidement, mon fils souffrait d’un torticolis dû à sa position fœtale et c’est pour cette raison qu’il restait bloqué toujours dans la même position pour dormir. Il fallait d’abord traiter rapidement le problème à la source (il avait déjà 5 mois), avant de soigner les conséquences. C’est à cette période que j’ai également acheté un tas de choses pour remédier au problème, dont entre autre le coussin Lovenest sous forme de cœur avec un trou au milieu pour soigner la tête plate. Je n’ai pu l’utiliser que pendant 1 mois, en le bloquant sous le draps housse du lit ou en le mettant dans le transat. Après Bébé est devenu trop grand et futé et essayait de l’esquiver en posant sa tête à coté du coussin…. je ne pourrais donc juger de son efficacité. Peut-être aurait-il fallu le mettre dès le début pour avoir un résultat optimal…

L’efficacité de l’ostéopathie?

Finalement au bout de seulement 2 séances chez l’ostéopathe, mon bébé a commencé à tourner sa tête tout seul du coté droit. Victoire, ouf!  Parallèlement nous étions chargés de la tâche de très haute importance de le surveiller en permanence et tourner régulièrement sa tête du coté droit, si jamais il se remettait dans sa position préférée. Cette fois-ci c’était tout de même plus facile, parce que son problème de torticolis avait été réglé. Après 1 mois et demi de séances et de vigilance de notre part, son crâne a commencé à sensiblement s’arrondir… un sacré soulagement! Aujourd’hui il a 13 mois et on ne voit pratiquement plus l’aplatissement à gauche. Il reste encore suivi, mais maintenant c’est rendez-vous avec l’osthéo tous les 6 mois 😉 Au final nous avons eu beaucoup de chance, car il n’y avait aucune asymétrie du visage et des oreilles suite à cette mésaventure. Nous avions réagi à temps! Je profite donc de ce billet pour sensibiliser les mamans sur ce sujet et leur dire de ne surtout pas hésiter et de faire confiance à leur instinct maternel pour agir! Il vaut mieux prévenir que guérir!

Je vous donne également quelques conseils de prévention pour éviter au maximum le risque de tête plate et qui peuvent servir aux mères novices comme moi (source « Le médecin du Québec »).

bebe-confort-sumkakenguru-bebe-confort-youmiLes conseils de prévention de la plagiocéphalie :

  • Alterner la position de la tête lorsque l’enfant est couché
  • Alterner l’orientation du nourrisson dans son lit.
  • S’approcher de l’enfant des deux côtés (du lit ou de la table à langer pour les changements de couche).
  • En période d’éveil, varier les positions de l’enfant :
    1. coucher le bébé sur le côté en lui mettant un petit rouleau dans le dos (alterner d’un côté à l’autre, sauf en cas de plagiocéphalie existante) ;
    2. placer le bébé en position ventrale plusieurs fois par jour (plus de 3 fois par jour) ;
    3. limiter le temps dans le siège d’auto, dans le siège d’appoint et dans les balançoires et transats ;
    4. varier les positions lors de l’alimentation et lorsqu’il est dans nos bras ;
    5. favoriser la position verticale le plus tôt possible (porte-bébé, écharpe…) ;
    6. faire des exercices de rotation et d’inclinaison latérale du cou.

Et je rajouterai simplement ne pas hésiter à consulter un osthéo dès qu’on remarque un souci ou si bébé a tendance à rester toujours dans la même position.

8 COMMENTAIRES

  1. Coucou Miglou
    Je partage mon expérience aussi, si ça peut aider même si ton article est ultra complet.
    Pour mon prem’s : plagiocéphalie assez marquée dû à un torticolis et également à une bosse séro sanguine lié à l’accouchement instrumental. Bébé avait du mal à tourner la tête, gêné par sa bosse et bloqué par son torticolis . Bébé peu porté, souvent couché sur le dos ou dans un transat …. Manipulation assez musclée par un pédiatre de la « vieille » génération résultat tout de même probant, sa petite tête c peu à peu arrondie (aujourd’hui avec beaucoup de recul … il a 10 ans aucune déformation du crâne ni de problème de symétrie faciale!)
    Mon deuz : Achat d’un matelas avec housse à mémoire de forme au niveau de la tête (génial je le recommande à toutes les mamans en plus pas plus cher qu’un autre matelas). Séance d’ostéopathie dès la naissance (en systématique). Bébé porté ++, mis sur le ventre (il est parfois plus confortable pour bébé d’avoir un petit coussin en forme de croissant sous les bras quand il est dans cette position 😉 ou sur le dos mais au sol (ce qui lui permet de bouger plus facile que la tête bloquée dans une coque ou un transat) ou sur un doomoo. Résultat aucun problème de tête « plate »
    Pour mon troiz = Tout pareil ;-)en plus bb né par césarienne et en siège donc une jolie tête toute ronde non déformée par la grossesse (par l’appui sur les os) ni par l’accouchement 😉

  2. Hello Amélie,

    merci pour ce partage d’expérience, je vois qu’on a vécu sensiblement la même chose, sauf que ton pédiatre a été quand-même un peu plus diligent que le mien:)! J’espère que cela aidera d’autres mamans 😉 Il faudrait que tu nous donnes à l’occas la marque de ce petit matelas avec la housse à mémoire de forme 😉 Moi j’avais acheté également un porte-bébé physiologique de Manduca(impossible de mettre le gnome sur le bidou, tellement il hurlait!), mais avec les chaleurs de juillet et août au final on l’a utilisé assez peu…ce qui a peut-être contribué au souci. En tout cas, je suis tout à fait d’accord avec toi que les séances osthéo systématiques combinées au reste, c’est déjà un préalable incontournable;)

    Bonne journée!
    Miglou

  3. Article long mais super intéressant que j’ai bien fait de lire jusqu’au bout. C’est un point que je surveillerai avec grande attention les 1ers mois de notre princesse.
    Merci de ton article et de tes conseils. Je vais imprimer cette page pour ne pas oublier 🙂
    C’est bien que son crane soit redevenu rond, tu as du te sentir soulagée ^^

  4. Bonjour, Merci pour cet article qui informe les parents sur les risque et le traitement de la plagiocéphalie alors que le corps médical ne préviens pas assez sur la plagio et dit que ça passera avec le temps. Surtout, allez consulter un ostéopathe dans un premier temps, c’est l’acteur principal pour corriger les plagiocéphalies du nourrisson. Pour plus d’informations sur les plagiocéphalies, lisez cet article d’un ostéopathe spécialisé en pédiatrie. Il est très complet et vous y trouver un outils d’évaluation pour connaitre la gravité de la déformation crânienne ainsi qu’un fichier avec 10 conseils sur la plagiocéphalie http://www.osteopathe-yvelines.fr/le-mag-osteo/plagiocephalie-et-osteopathie-mon-bebe-a-la-tete-plate

LAISSER UN COMMENTAIRE